Élimination de prévenir "Nene" de quitter le territoire national

Selon un rapport du procureur adjoint de la Cour d'appel de Casablanca, le jeudi 28 avril, que le procureur général a donné des instructions à l'huissier de justice "pour effectuer une recherche approfondie et détaillée" sur ce qui a été publié par le quotidien "le soir" sur la conduite des institutions de sécurité », en particulier ceux promus par son éditeur Rachid Nini de idées visant à compromettre la sécurité et la sûreté de la patrie et des citoyens. "

L'auteur du Solliciteur général du roi de la Cour d'appel de Casablanca à cet égard: «Après la soirée journal publié des articles critiquant la conduite des institutions de sécurité et accuse certaines personnalités publiques d'enfreindre la loi à l'occasion de leur traitement des questions d'ordre général qui leur sont confiées, y compris en ce qui concerne les événements de la question du terrorisme où à court d'appeler à l'abrogation du terrorisme et de tenir responsables ceux qui sont impliqués dans la fabrication et la fabrication de ces questions .. a publié un ministère public d'ordonner aux autorités de police judiciaire afin de procéder à des recherches minutieuses et détaillées sur ce qui a été publiée par le quotidien et surtout celles promues par son éditeur Rachid Nini d'idées visant à compromettre la sécurité et la sécurité de la patrie et des citoyens. "

Et plus de: "Ce dernier a été au cours des quatre dernières années l'objet d'au moins quarante-up pénale par les personnes concernées, a été prononcé des condamnations seize ans pour les crimes de diffamation et publication de fausses nouvelles, et d'être dans les poursuites à l'heure actuelle dixième contre certains tribunaux le Royaume. "

Et Abizaid: "Il est le besoin de recherches préliminaires requises par le shérif, dans ce cas, et à assurer le bon fonctionnement des procédures de cette recherche, le ministère public a ordonné de fermer la frontière dans le droit de l'auteur de ces articles nommé Rachid Nini, directeur du quotidien du soir en conformité avec la loi."